• 2014 : année d’élections municipales

     

    La période des vœux commence.
    La tradition veut que l’on présente ses meilleurs souhaits pour les autres.
    Mais certains vont surtout exprimer des vœux pour eux-mêmes.

    Les 23 et 30 mars 2014, vous aurez à choisir votre future municipalité pour les 6 années à venir. C’est une décision importante pour les citoyens que nous sommes. Ce choix ne peut se faire qu’en étudiant bien les propositions des candidats et leurs profils.

    Mais pour le moment, à part les querelles de personnes nous n’avons aucune information fiable sur l’identité des candidats et encore moins de leurs programmes. Il faudra sans doute attendre leurs vœux pour en savoir un peu plus.

    Des vœux pour vous ou pour eux ?
    Ce sera à vous de juger.

     

    Nous attendons donc les propositions des candidats Beuvrygeois alors que dans d’autres communes des tracts ont été distribués depuis plusieurs semaines et réunions publiques ont déjà commencé.

     

    Donc pour le moment, profitez bien des derniers jours de 2013, passez un agréable réveillon en famille ou entre amis.

    Et avec un peu d’avance, bonne et heureuse année 2014 !

     

    2014 : année d’élections municipales

     

    « « pagaille municipale » 2014Municipales 2014 : un tiers des Français pourraient s’abstenir »
    Technorati Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Décembre 2013 à 14:10

    Chiche, faisons un vœu avec tous ces poids. Un seul, mais un qui vaille le coup :

     

    Parce que c’est court :

     

    Attention à la règle des 3 :

     

    3 minutes sans air,

    3 heures sans s’exposer aux éléments,

    3 jours sans eau,

    3 semaines sans nourriture,

     

    Ne prenons pas la règle des (autres) 6 :

     

    6 ans par manque de réflexion…

    6 ans de promesses,

    6 ans de soumission aux évènements,

    6 ans de crédits et obligations,

    6 ans de démissions,

    6 ans de démolitions,

    6 ans d’interprétations et de divination,

     

    Parce que :

     

     

    6 ans, c’est long !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :